Capacités en réanimation, histoire d’un scandale d’Etat en 6 dates clés.

Partager sur telegram
Partager sur twitter
Partager sur facebook
Partager sur vk
Partager sur email
18 février 2020

Olivier Véran, le tout nouveau ministre des Solidarités et de la Santé s’exprime au micro de Nicolas Demorand sur France Inter : « Je n’ai pas besoin de vérifier que la France soit prête, la France est prête, et elle est prête parce que nous avons un système de santé extrêmement solide. » (1)

Cela fait pourtant déjà plus d’une dizaine d’années que les services d’urgence saturées chaque hiver tirent la sonnette d’alarme et dénoncent le manque de moyens de l’hôpital dans l’indifférence générale de la classe politique qui ne semble avoir d’yeux que pour les directives de Bruxelles.

Urgences saturées, une situation dénoncée de longue date
27 août 2020

Olivier Véran annonce la possibilité d’atteindre 12.000 lits en « réanimation » en cas de besoin.

Les français sont rassurés.

Impression d'écran de l'intervention d'Olivier Véran du 27 août 2020
21 octobre 2020

Le palmipède « Le canard enchaîné » dénonce des capacités maximales de réanimation pour les malades COVID qui ont baissé de 30% en Ile-de-France pour passer de 2500 à 1700 places. (2)

Le Canard enchainé - 21 octobre 2020 - Des lits fantômes pour soigner le Covid
28 octobre 2020

Emmanuel Macron, annonce au cours d’une allocution l’entrée en vigueur d’un nouveau confinement à partir du vendredi 30 octobre 2020 car nous devions je cite : « Retrouver le confinement qui nous a permis de stopper le virus« .

Il en profite pour affirmer que  » Quoi que nous fassions, 9000 patients seront en réanimation à la mi-novembre  » afin de justifier cette nouvelle mesure qui rappelons le, n’est fondée sur aucune preuve scientifique.

Capture d'écran - LCI
Interrogé par le journal 20 minutes après la mi-novembre, l’Elysée s’explique : « Le président Emmanuel Macron mentionne donc la fourchette haute des projections de l’Institut Pasteur car, ce soir-là, confronté à l’urgence, il a besoin de créer un électrochoc ».
Capture d'écran - 20 minutes

Voici maintenant les données disponibles sur le site du gouvernement qui prouvent que c’est bien 4896 patients qui étaient pris en charge en réanimation le 15 novembre et non pas 9000 comme prédit par Emmanuel Macron pour vous faire un « électrochoc ». (3)

Données officielles du gouvernement au 15 novembre 2020 - https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees
12 juillet 2021

Après s’être engagé à ne jamais rendre la vaccination obligatoire en même temps qu’il faisait applaudir les soignants, Emmanuel Macron change radicalement de ton et annonce lors d’un discours surréaliste l’obligation vaccinale de tous les personnels soignants qui sera rendue effective à compter du 15 septembre 2021.

Il annonce en outre l’extension du pass sanitaire aux lieux de la vie courante (restaurants, cafés, théatres, cinémas, transports longs trajets) et également sa présentation comme condition d’accès aux hôpitaux (hors urgences).

Emmanuel Macron lors de son discours du 12 juillet 2021
15 septembre 2021
Pompiers et soignants se rassemblent dans toute la France pour dénoncer l’obligation vaccinale. Des milliers d’entre eux se retrouvent suspendus, sans revenu et sans droit au chômage puisque non licenciés.
Bilan

Olivier Véran a menti, Emmanuel Macron a également menti pendant plus d’un an et des milliers de vies sont brisées chaque jour à cause des mesures liées à ces mensonges.

Plutôt que de renforcer les capacités hospitalières afin de sauvegarder les libertés individuelles des français ainsi que notre devise « liberté, égalité, fraternité », nos dirigeants ont fait le choix d’un pass sanitaire arguant même que « la sécurité est la première des libertés ».

Il est probable que des villes comme Moscou de Staline ou Palerme de Mussolini devaient être des villes extrêmement libres tant elle étaient sûres.

Peut être que tout de même, par souci de cohérence, devrions-nous changer la devise de la France pour « travail, santé, sécurité » ?

Sources :

Interview de M. Olivier Véran, ministre des solidarités et de la santé, à France Inter le 18 février 2020, sur la prise en charge du Coronavirus 2019-nCoV en France, la crise à l’hôpital et la réforme des retraites.
https://www.vie-publique.fr/discours/273481-olivier-veran-18022020-coronavirus-hopital-retraites et https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien/l-invite-de-8h20-le-grand-entretien-18-fevrier-2020

Des lits fantômes pour soigner le Covid
https://app.box.com/s/sp1kkhk6k6llw0nikb9jhfyh43n7s4kt

Données officielles concernant le nombre de patients pris en charge en services de réanimation https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/carte-et-donnees

Partagez !

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin